Comment décaper un meuble verni

Sommaire

Retrouver le bois brut, plus actuel, plus contemporain et redonner à un meuble une seconde vie en lui offrant la finition de son choix, c'est possible. Cette fiche pratique vous explique comment décaper un meuble verni en utilisant deux techniques : le décapage chimique et le décapage thermique.

1. Préparez votre environnement de travail et protégez-vous

Décaper un meuble demande de la place, si possible travaillez dehors. À l'intérieur, travaillez dans une pièce avec fenêtre et réservée à cet usage le temps du décapage.

Dans tous les cas, posez des bâches de protection sur le sol pour récupérer les déchets issus du décapage. Vous déposerez ces déchets dans :

  • des sacs plastiques pour le décapage thermique ;
  • des seaux en plastique pour le décapage chimique.

Le tout sera porté en déchetterie.

Portez des vêtements de travail : une paire de lunettes de protection et bien sûr une paire de gants adaptée à la situation.

  • Optez pour des gants épais résistants à la chaleur pour le décapage thermique.
  • Choisissez des gants montant sur les avant-bras et résistants aux produits chimiques pour le décapage chimique.

Prévoyez des tréteaux pour travailler confortablement et, autant que possible, à l'horizontal.

Important : éloignez les enfants et les animaux de compagnie lorsque vous travaillez. Lisez et respectez les recommandations d'emploi sur les emballages et tenez les produits hors de la portée des jeunes mains.

2. Préparez le meuble verni

Démontez le meuble

Pour travailler « à plat » et ne pas endommager la visserie, il faut démonter tout ce qui peut l'être :

  • Retirez les portes et les tiroirs en prenant soin de coller un ruban de masquage sur l'intérieur pour indiquer où elles se trouvent.

Par exemple : porte basse gauche, tiroir droit, porte haute droite, etc.

  • Démontez toute la quincaillerie si cela est possible.
  • Placez les vis et la quincaillerie dans un sac plastique « zip » type sac de congélation.

Nettoyez le meuble

Les meubles en bois qui ont été entreposés durant un long moment sont recouverts de poussière et/ou encrassés, dans ce cas :

  • Nettoyer l'intérieur du meuble à l'aide de l'aspirateur et d'une petite brosse.
  • Dépoussiérez l'extérieur avec une microfibre puis nettoyez avec une éponge et un mélange d'eau chaude et de lessive alcaline type Saint-Marc à raison de 15 g par litre.
  • Rincez soigneusement le meuble à l'eau tiède et laissez-le sécher en assurant une bonne ventilation.

Poncez la surface du vernis

Les vernis brillants doivent être poncés pour « casser » le lustre et faciliter le décapage qu'il soit thermique ou chimique, pour cela :

  • Utilisez un papier abrasif grain 80 monté sur une cale à poncer ou bien utilisez une ponceuse électrique.
  • Dépoussiérez ensuite avec une éponge humide que vous rincerez souvent.
  • Laissez sécher avant de passer au décapage.

3. Méthode 1 : décapez votre meuble verni par décapage thermique

Avec le décapeur thermique vous avez des buses pour différentes utilisations dont une buse pour gratter.

Astuce : n'utilisez pas la buse pour gratter mais celle aplatie pour répartir la chaleur sur une plus grande zone et un grattoir manuel qu'il est plus aisé de nettoyer au fur et à mesure que vous avancez.

Les zones étroites et fines sont faites à l'aide de la buse ronde.

  • Branchez et mettez en chauffe votre décapeur, s'il possède un variateur de température mettez-le sur 300 °C environ.
  • Tenez le décapeur comme un « pistolet », orientez la buse à 45 °C et rapprochez-vous à quelques centimètres de la surface à décaper.
  • Chauffez sans rester au même endroit afin de ne pas brûler le bois. En même temps, avec l'autre main, qui se trouve devant la buse, grattez le vernis.
  • Avancez par bande même s'il reste un peu de vernis, vous repasserez une fois le bois refroidit.

Astuce : positionnez votre corps légèrement de biais (presque parallèle) et non face à la surface, vous avancez plus vite avec moins de fatigue.

Méthode 2 : décapez votre meuble verni par décapage chimique

L'emploi de décapant chimique est très salissant, il est préférable de travailler avec un décapeur thermique mais cela n'est pas toujours possible, certains vernis peuvent résister.

  • Procurez-vous un décapant en gel spécial pour le vernis, de préférence « écologique ».
  • Étalez le produit, à l'aide d'un vieux pinceau, en couche grasse.
  • Laissez le produit agir le temps indiqué sur l'emballage.
  • Retirez le vernis à la spatule/grattoir dans un premier temps puis à l'aide de laine d'acier ou d'un « scotch brite » dans un deuxième temps pour déloger tous les résidus.
  • Faites une nouvelle application de décapant si cela est nécessaire.
  • Terminez par neutraliser le décapant en rinçant le meuble ou bien en utilisant le produit indiqué sur l'étiquette du décapant.
  • Laissez parfaitement sécher en assurant une bonne ventilation.

Bon à savoir : n'utilisez pas de laine d'acier sur les bois tanniques comme le chêne, préférez un « scotch brite ».

4. Effectuez un ponçage final avant d'appliquer la nouvelle finition

Pour terminer le décapage et retrouver un beau bois brut, on effectue un ponçage final avec un papier abrasif grain 120.

  • Travaillez à la cale à poncer ou bien avec une ponceuse électrique, toujours dans le sens du fil du bois pour ne pas le rayer.
  • N'oubliez pas de poncer les chants des portes et des tiroirs.
  • Dépoussiérez à l'époussette puis passez une éponge très peu humide.

Astuce : passez la main sur le bois, si vous sentez que ce n'est pas parfaitement doux, vous pouvez refaire un ponçage rapide pour parfaire le travail.

Vous pouvez remonter l'ensemble du meuble et effectuer la nouvelle finition qui vous convient.

Ces pros peuvent vous aider