Faire de la porcelaine froide

Sommaire

Moins connue que la pâte à sel, la pâte à maïs (PAM) se confectionne également avec des matériaux économiques et faciles à trouver. Connue également sous le nom évocateur de « porcelaine froide », elle permet des réalisations étonnantes, parfaitement lisses et légèrement translucides. C’est une source d’inspiration sans fin pour les amateurs de loisirs créatifs et pour les artistes.

Cette fiche pratique vous indique pas à pas comment faire de la porcelaine froide.

Zoom sur la pâte à maïs

La technique de la « porcelaine froide »

La technique de la pâte à maïs, encore appelée « porcelaine froide » (porcelana fria) vient d’Amérique Latine, où des artistes reconnus travaillent ce matériau étonnant, au faible coût de revient.

Après séchage, la PAM durcit et devient parfaitement lisse et légèrement translucide, à l’instar de la porcelaine véritable. Toutefois, à la différence des objets en porcelaine, les objets confectionnés en PAM sont incassables !

Pâte à maïs versus pâte à sel

Pâte à maïs et pâte à sel sont deux procédés peu onéreux pour confectionner soi-même une pâte malléable utilisée dans la fabrication d’objets créatifs.

  • La pâte à maïs est un peu plus délicate à confectionner que la pâte à sel.
  • Par contre, elle se modèle plus facilement et plus finement que la pâte à sel et sèche à l’air libre, devenant à la fois lisse, résistante aux chocs et à l’humidité.
  • Par rapport aux objets fabriqués en pâte à sel, les objets fabriqués en PAM ont aussi l’avantage d’être plus légers.

1. Recette de la porcelaine froide

Réunissez les ingrédients

  • 140 g de farine de maïs ;
  • 200 g de colle vinylique extra-forte ;
  • 1 cuiller à soupe de vinaigre blanc ;
  • 2 cuillers à soupe d’huile de colza.

Préparez et faites cuire la pâte à maïs

  • Versez tous les ingrédients dans une casserole anti-adhésive (indispensable).
  • Mélangez avec une cuiller en plastique.
  • Faites chauffer à feu moyen en remuant sans arrêt avec la cuiller en plastique : la consistance va devenir crémeuse, puis grumeleuse.
  • De temps à autre, retirez la casserole du feu et continuez à mélanger.
  • Lorsque la pâte commence à former une masse compacte qui se détache des bords de la casserole, retirez la casserole du feu : la pâte est alors encore un peu grumeleuse, mais élastique et ne colle pas aux doigts si on la touche.

Attention : ne pas prolonger la cuisson, la pâte perdrait sa souplesse.

2. Travaillez la pâte à maïs

  • Enduisez un set de table en plastique lisse (ou un morceau de toile cirée) de crème de soin pour les mains.
  • Enduisez vos mains de la même crème.
  • Transférez la boule de pâte sur le set de table et pétrissez-la, encore chaude, jusqu’à obtenir une consistance souple et douce, sans grumeaux.
  • Coupez un carré de film alimentaire et enduisez-le de crème pour les mains.
  • Placez la boule de pâte au milieu du carré et enfermez-la dans le film.
  • Laissez la pâte refroidir en la malaxant de temps à autre dans son film, afin d’en éliminer l’humidité.
  • Si de la condensation se forme sur le film, remplacez ce dernier.

3. Colorez la porcelaine froide

La coloration dans la masse de la pâte à maïs est recommandée. Procédez de la manière suivante :

  • Aplatissez votre boule de pâte et séparez-la en plusieurs « pâtons ».
  • Posez chaque pâton sur un morceau de film alimentaire enduit de crème pour les mains.
  • Ajoutez au centre du pâton une giclée de gouache et pétrissez la pâte jusqu’à ce que la couleur soit uniforme.

Attention : peu de gouache suffit, la pâte devenant de 2 ou 3 tons plus foncés en séchant.

  • Enfermez chaque pâton dans le film alimentaire.
  • Conservez les pâtons dans une boîte hermétique, dans le réfrigérateur ou non, peu importe.

4. Modelez la pâte à maïs

  • Prélevez la quantité de pâte nécessaire et repliez aussitôt le film alimentaire sur le restant de pâte afin d’éviter qu’elle ne sèche.
  • Confectionnez les objets de votre choix, cette pâte vous permet un modelage très fin et en trois dimensions : perles, bijoux, animaux, figurines, décorations légères pour sapin de Noël… si vous êtes à court d’idées, achetez dans le commerce un ouvrage donnant des modèles de réalisations en PAM.
  • Pour coller deux éléments entre eux, utilisez la colle vinylique qui vous a servi à fabriquer la pâte.

5. Faites sécher les réalisations en porcelaine froide

  • Une fois vos objets en pâte à maïs façonnés, laissez-les sécher à l’air libre, loin de toute source de chaleur (qui risquerait de faire apparaître des craquelures).
  • Le durcissement complet prend de un à plusieurs jours selon la taille des objets.
  • Une fois secs, vos objets ne demandent aucun traitement : ils auront naturellement l’aspect de la porcelaine. Il est toutefois possible de passer un vernis si vous souhaitez leur donner un aspect brillant.

Ces pros peuvent vous aider