Fabriquer des bougies

Sommaire

Lorsqu'on fait soi-même des bougies, deux techniques sont principalement utilisées : soit les bougies sont coulées dans des verrines, soit dans des moules et démoulées ensuite.

Cette fiche pratique vous explique pas à pas comment fabriquer des bougies en suivant l'un ou l'autre de ces deux procédés.

Zoom sur la fabrication des bougies

Les ingrédients et le matériel spécifique pour confectionner des bougies sont vendus dans les magasins de loisirs créatifs ou sur Internet.

La cire

Il existe plusieurs sortes de cire pour confectionner des bougies.

  • La paraffine : additionnée d'environ 30 % de stéarine, c’est l'ingrédient de base de nombreuses bougies.

Attention : la paraffine, qui est un produit dérivé du pétrole, libère des toxines cancérigènes lorsqu’elle est chauffée. Un usage ponctuel reste possible, mais il alors est important d’aérer la pièce. Pour un usage régulier, préférez des bougies naturelles.

  • La cire d'abeille : c’est une cire naturelle, jaune ou blanche. Elle est vendue soit en bloc soit sous forme de pastilles. Elle peut être utilisée seule, mais brûle difficilement, a tendance à mal adhérer aux parois de la verrine ou du moule et est très difficile à démouler. Ces défauts disparaissent si elle est employée en complément de la paraffine (30 % de cire d'abeille et 70 % de paraffine). Cette combinaison permet ainsi de créer des bougies qui se consument moins vite et qui dégagent une odeur agréable de miel. Cependant, attention à la toxicité de la paraffine chauffée, pensez à aérer la pièce. Une autre solution consiste à mélanger la cire d’abeille avec de la cire végétale (10 à 20 % au moins).
  • La cire de soja : c’est une cire naturelle végétale particulièrement facile à utiliser pour les débutants puisqu’elle ne nécessite aucun ajout d’un autre ingrédient (il n’y a donc pas d’émanations toxiques dues à la paraffine). De plus, elle se consume plus lentement qu’une bougie classique et diffuse plus rapidement son parfum (car elle brûle à une température plus basse). Dernier avantage, les taches de cire de soja se lavent simplement à l’eau chaude et au savon.

Les mèches pour bougies

Il existe des mèches enduites de différentes tailles, munies d'un petit pied rond métallique. Ce sont les plus simples à utiliser.

Cependant, il est également possible d’acheter une bobine de mèche (mèche plate, ronde, avec fil de zinc…). Coupée à la longueur désirée, la mèche est ensuite insérée sur un socle (appelé aussi porte-mèche).

Les colorants pour bougies

Il existe des colorants pour bougies sous forme de grains, de pigments ou liquide : ces derniers sont conseillés, car ils sont les plus faciles à utiliser, et parfaitement miscibles entre eux pour obtenir la nuance exacte de votre choix.

Les parfums pour bougies

Pour parfumer des bougies, on peut utiliser :

  • des parfums spécifiques pour bougies : les parfums liquides sont les plus faciles à doser et existent dans une large gamme de senteurs (fruitées, fleuries, boisées…).
  • des huiles essentielles : choisissez uniquement des huiles dont le point éclair (température à laquelle l’huile devient inflammable) est supérieur à 65 °C. Vous ne prendrez aucun risque avec les huiles suivantes : bois de rose, cannelle (écorce ou feuilles), cèdre de l'Atlas ou de Virginie, citronnelle, eucalyptus citronné, géranium d'Égypte ou bourbon, girofle (clous ou feuilles), lavande aspic, lemon-grass, menthe poivrée, patchouli, vétiver, ylang-ylang complet.

Note : utilisez les propriétés spécifiques de chaque huile essentielle dans vos bougies ! Par exemple, les bougies à la citronnelle éloigneront les moustiques, celles à la lavande favoriseront la détente.

Les récipients

Pour couler les bougies, vous pouvez opter pour :

  • des verrines toutes simples ou plus sophistiquées, ou même pour de jolis verres, des tasses, des bocaux à confiture…
  • des moules : grâce aux différentes matières (plastique, métal, latex, silicone) et formes des moules, il est possible de réaliser des bougies de formes multiples (bougies hautes, bougies plates flottantes, bougies de forme géométrique ou en forme de cœur, d'étoile, de fleur, etc.). Les moules en latex permettent de réaliser des formes de bougies originales (personnages, animaux, etc.) avec des détails précis.

Attention : il ne faut jamais utiliser de stéarine avec les moules en latex, car elle les détériore.

1. Choisissez la cire

Pour fabriquer des bougies, vous pouvez utiliser :

  • soit un mélange à base de paraffine : environ 70 % de paraffine et 30 % de stéarine (bougie classique), ou bien 70 % de paraffine et 30 % de cire d’abeille (pour son parfum) ;
  • soit de la cire d'abeille ou un mélange de cire d’abeille et de cire végétale (au minimum 10 à 20 %), avec le procédé de la bougie coulée en verrine seulement ;
  • ou encore de la cire de soja, pour confectionner des bougies uniquement en cire naturelle.

2. Faites fondre la cire

Avant de commencer la fabrication des bougies, recouvrez votre espace de travail de papier journal. Au lieu de nettoyer les restes de cire, il vous suffira de jeter le papier en fin d’activité !

Rappel : si vous utilisez de la paraffine, veillez à aérer la pièce lorsque vous la chauffez compte tenu de sa toxicité.

  • De préférence, réservez une petite casserole qui servira exclusivement à faire fondre votre cire à bougie : cela vous épargnera des nettoyages fastidieux.
  • Confectionnez un bain-marie en remplissant d'eau une casserole plus grande dans laquelle vous placerez votre petite casserole à cire.
  • Faites fondre la cire ou les cires au bain-marie jusqu'à ce que le mélange soit liquide.

Attention : ne faites jamais fondre de la cire dans une casserole directement posée sur le feu, sans bain-marie, car la cire pourrait s'enflammer.

  • Ajoutez-le ou les colorants (vous pouvez faire des mélanges), et le parfum ou quelques gouttes d'huile essentielle.
  • Mélangez bien avec une spatule en bois.

Attention : pour éviter tout risque d’incendie, restez toujours à proximité lorsque la cire est en train de fondre. Si vous devez quitter la pièce, par précaution, éteignez systématiquement la source de chaleur.

3. Primez les mèches

Si vous n’avez pas opté pour des mèches enduites sur socle, vous devez primer les mèches.

  • Trempez une mèche dans la cire fondue durant 2 à 3 minutes.
  • Retirez la mèche, tendez-la en tirant les extrémités (pour qu’elle soit bien droite) puis laissez-la sécher sur du papier aluminium.
  • Recommencez ces opérations pour chaque mèche.
  • Enfin, insérez un socle sur une extrémité des mèches et pincez la base du socle avec des ciseaux pour le fixer.

Bon à savoir : si les bougies sont fabriquées dans des moules en latex, le socle n’est pas indispensable.

4. Cas 1 : Remplissez une verrine ou un moule (sauf moule latex) à l’endroit

  • Coulez 2 cm de cire un peu refroidie, mais encore liquide dans le récipient (verrine ou moule).
  • Placez la mèche enduite au milieu, le pied au contact du fond du récipient.
  • Pour maintenir la mèche verticale, enroulez l’extrémité haute autour d’une baguette posée sur le récipient (ou bien coincez cette extrémité entre deux baguettes serrées par des élastiques et placées sur le récipient).
  • Continuez à remplir le récipient de cire fondue jusqu'à 1 cm du bord.

Astuce : si vous confectionnez des bougies rayées avec des cires différemment colorées, attendez toujours que la couche soit parfaitement refroidie avant de couler la suivante.

4. Cas 2 : Remplissez un moule latex à l’envers

Un moule souple en latex est rempli à l’envers : tête en bas et base en haut. Il s’agit donc d’une part d’installer la mèche de la bougie, d’autre part de bien caler le moule à l’envers pour pouvoir le remplir de cire.

  • Percez la tête du moule avec une aiguille. Faites-y passer la mèche et laissez-la ressortir d’environ 2 cm au niveau de la tête et de la base du moule.
  • Colmatez le trou d’aiguille (à l'extérieur du moule) avec un morceau de la pâte étanche, pour éviter que la cire ne s’écoule lorsqu’elle sera versée dans le moule.
  • Découpez un trou dans un carton correspondant à la base du moule, et glissez-y le moule de manière à caler le bourrelet en latex contre le carton.
  • Placez le carton avec le moule à l’envers sur une bouteille en plastique coupée remplie d’eau.
  • Tendez la mèche en coinçant son extrémité (avec un socle ou non) entre deux baguettes liées avec des élastiques, de manière à ce qu’elle soit verticale et bien centrée.
  • Versez la cire en tapotant délicatement le carton pour bien remplir le moule.

5. Cas 1 : Finalisez les bougies en verrines

  • Laissez refroidir la verrine remplie de cire fondue.

Note : vous pouvez accélérer le processus en mettant la verrine 10 minutes au réfrigérateur, sauf si votre bougie contient de la cire d'abeille.

  • Dans le cas où un petit creux se serait formé autour de la mèche, coulez à nouveau un peu de cire fondue pour le combler et laissez refroidir.
  • Coupez la mèche 2 cm au-dessus de la surface de la bougie.

5. Cas 2 : Démoulez vos bougies (sauf moules en latex)

  • Une fois le moule rempli de cire fondue, laissez refroidir un peu puis placez le moule environ 10 minutes au congélateur (la bougie sera plus facile à démouler).
  • Démoulez la bougie, ce qui ne pose aucun problème, car en refroidissant la cire se rétracte légèrement.
  • Coupez la mèche 2 cm au-dessus de la surface de la bougie.
  • Une fois démoulée, il est possible de décorer la bougie avec des incrustations, des collages ou de la peinture.

5. Cas 3 : Démoulez vos bougies (moules en latex)

  • Lorsque la cire a refroidi, avant le démoulage, enduisez le moule avec de l’huile alimentaire ou du produit vaisselle pour éviter de l’abîmer.
  • Démoulez la bougie en faisant rouler doucement le moule.

Ces pros peuvent vous aider