Créer une suspension fleurie

Sommaire

Au jardin ou sur un balcon, les suspensions fleuries ont beaucoup de charme, surtout les suspensions « à l'anglaise », qui mêlent plusieurs variétés de fleurs avec des feuillages et même des graminées.

Voici toutes les explications nécessaires pour exprimer votre créativité et créer une suspension fleurie.

Zoom sur les suspensions fleuries

Traditionnellement, en France, on voyait surtout des suspensions monochromes, garnies d’une seule variété de fleurs : géraniums lierre, pétunias retombants, bidens, surfinias, scaevola bleu, diascia, bacopa, verveine…

De plus en plus, on voit des suspensions fleuries « à l’anglaise », mêlant plusieurs variétés de fleurs, des feuillages et parfois des graminées. Plus délicates à réaliser, très esthétiques lorsque les végétaux sont bien choisis, ces suspensions offrent à chacun l’occasion d’exercer sa créativité en composant une corbeille fleurie unique.

Note : dans ces corbeilles à l'anglaise, des feuillages, des graminées ou une note de blanc permettent de lier les couleurs des différentes floraisons et d'éviter que les coloris ne se heurtent trop directement.

1. Préparez le contenant pour une suspension fleurie

Les principaux contenants pour suspension fleurie sont les terrines en terre cuite, les terrines en plastique et les corbeilles métalliques.

  • La terrine en terre cuite est esthétique, mais lourde. De plus, elle favorise l’évaporation de l’eau et ne souffre pas le moindre oubli d’arrosage.
  • La terrine en plastique est moins esthétique, mais plus légère. Contrairement à la terrine en terre cuite, elle ne favorise pas l’évaporation de l’eau, mais la retient au contraire, ce qui peut conduire à un pourrissement des racines par temps de pluie.
  • La corbeille métallique est légère et esthétique. Choisissez une corbeille déjà tapissée de fibre de coco.
    • Par précaution, recouvrez le coco d’un feutre horticole qui retiendra la terre.
    • Si votre corbeille est suspendue sur un balcon, déposez au fond de la corbeille une coupelle en plastique (comme celles qu'on met sous les pots de fleurs) afin d'empêcher l'écoulement de l'eau d'arrosage directement sur le balcon.

2. Garnissez le contenant de terreau

  • Choisissez un terreau de bonne qualité, l'idéal étant un terreau « spécial suspensions fleuries » : entre autres qualités, il contient de l'argile, qui permet des arrosages moins fréquents et facilite la réhydratation du terreau.
  • Remplissez votre corbeille de terreau à moitié seulement.

3. Installez les plantes pour créer une suspension fleurie

  • Faites tremper les godets de plantes vivaces environ 10 minutes dans une bassine d'eau avant d'en retirer les plantes.
  • Commencez par installer d'abord les plantes du centre, puis celles de la périphérie, que vous inclinerez légèrement vers l'extérieur.
  • Vérifiez que votre composition est équilibrée et agréable à l'œil. Déplacez les plantes au besoin.
  • Ajoutez du terreau jusqu'en haut du contenant et tassez légèrement.
  • Si vous avez utilisé un terreau « spécial suspensions fleuries », il est inutile d'ajouter de l'engrais pendant le premier mois. Dans le cas d'un simple terreau horticole, enfoncez dans la terre un cône d'engrais à libération progressive.
  • Arrosez abondamment, même si le temps est pluvieux.

4. Entretenez vos suspensions fleuries

  • Le terreau de la suspension doit toujours rester humide, ce qui demande des arrosages très réguliers : procédez avec un arrosoir à long bec sans mouiller fleurs et feuillages, afin d'éviter le développement de maladies.
  • Un mois après la plantation, commencez à apporter régulièrement tous les 10 jours un engrais liquide pour géranium.
  • N'oubliez pas de pincer (couper) de temps à autre les tiges afin de favoriser un fleurissement compact.
  • Enlevez régulièrement les fleurs fanées.

Ces pros peuvent vous aider